Xbox One : Microsoft commence à faire machine arrière

Après les très mauvais résultats issus de la Xbox Reveal, Microsoft semble s'être enfin décidé à faire machine arrière. Les changements sont pour le moment hypothétiques et petits -le constructeur parle pour le moment de projets et n'annonce rien de concret-, mais c'est déjà un début.

Commençons donc avec la Kinect et la vie privée. Alors que l'on avait jusque là l'idée d'une caméra allumée en permanence, dans une interview accordée à Kotaku, Microsoft précise que la Kinect pourra être complètement éteinte lorsque l'on n'utilise pas la console et qu'il sera possible de la régler selon différents modes. Le constructeur met également en avant son "expérience de 10 ans en matière de vie privée" et assure que la Kinect est conçue avec "de fortes protections" dans ce domaine.

Ensuite, parlons des indés. Alors que Microsoft avait initialement prévu d'exclure les développeurs indépendants de sa nouvelle console, le fait que Nintendo et Sony les acceptent semble avoir fait réfléchir le constructeur. Ainsi dans une interview accordée à Kotaku (encore), Don Mattrick explique que Microsoft a un "programme pour les créateurs indépendants" qui permettrait aux développeurs de publier leur titres sur Xbox One sans l'appui d'un éditeur.

Bref, Microsoft parle un peu pour ne rien dire et n'annonce strictement rien. Au moins, nous pouvons nous permettre d'espérer que les mesures évoquées soient réelles et efficaces ; nous l'espérons aussi pour Microsoft qui a beaucoup à rattraper s'il ne veut pas se faire définitivement distancer par Sony.

Xbox One

Avant d'accéder au site ...

L'accès à ce site est certes entièrement gratuit, mais cela ne signifie pas qu'il soit en libre-accès. Les articles que vous souhaitez lire ici ne sont pas du domaine public et, comme pour de nombreux autres sites, vous devez en conséquence offrir une contre-partie pour accéder aux informations que vous recherchez.
Pour cela, plusieurs modèles économiques existent sur le web : articles sponsorisés, abonnements, dons, etc ; mais, dans un objectif de totale indépendance et d'accessibilité du contenu au plus grand nombre, GameArt utilise pour se financer le système de la publicité.

Le choix du modèle économique ne peut malheureusement pas vous être donné : pour des raisons autant techniques que d'organisation, consentir à l'affichage de publicités est la seule contrepartie acceptée ici pour la lecture des articles. En poursuivant votre visite, vous vous engagez donc à n'utiliser aucun logiciel ou module complémentaire susceptible d'empêcher l'affichage de publicités (entre autres Adblock Plus, uBlock, NoScript, Ghostery, Avast Online Security).
Notez que si vous ne souhaitez pas voir de publicité s'afficher sur votre écran, cela est tout à fait possible. Toutefois, cela signifie que vous n'acceptez pas l'accord que l'on vous propose et vous serez donc invité à quitter ce site web pour en consulter un autre.

Pour empêcher la ré-apparition de cette fenêtre, pensez à accepter les cookies.