Xbox One : Microsoft revient à la raison et fait machine arrière

Depuis l'annonce de sa nouvelle console et toutes les confirmations qui ont été faites lors du dernier E3, on aurait pu penser que Microsoft resterait sur sa position et ne changerait plus sa formule. Une façon d'agir qui l'aurait sans doute mené vers la fin de la Xbox. Et pourtant, alors qu'il n'avait jusque là pas tenu compte des avertissements venus du monde entier, le constructeur semble avoir été pris d'un éclair de lucidité et enlève les principales restrictions prévues.

Sur le site officiel de la console, Don Mattrick vient en effet d'annoncer deux choses importantes qui calmeront probablement beaucoup de gamers.
Tout d'abord, la connexion quotidienne obligatoire est abolie. Il sera possible de jouer à ses jeux en restant définitivement déconnecté. Notons néanmoins qu'une unique connexion reste obligatoire lors du premier lancement de la console, ce qui empêche son activation ou la rend assez compliquée pour une personne n'ayant aucune connexion à Internet ni aucun voisin ou proche pouvant lui en faire bénéficier.
Ensuite, il n'y aura aucun DRM. Puisqu'aucune vérification ne sera effectuée, la vente, le prêt et le don de jeux ne seront pas freinées et se passeront exactement de la même manière qu'aujourd'hui. Rien n'est cependant précisé quant à l'éventualité d'une part du prix de vente revenant à l'éditeur et/ou à Microsoft. Verrons-nous une brusque augmentation des prix de l'occasion ?
Enfin, Microsoft retire le zonage de sa console, ce qui laisse libre court à l'importation.

Les moqueries et dérisions dont a été victime le constructeur peuvent enfin s'arrêter, mais aucune félicitation n'est de rigueur. Malgré un immense progrès, on peut seulement se réjouir du fait Microsoft propose quelque chose atteignant le minimum acceptable.

Xbox One

Avant d'accéder au site ...

L'accès à ce site est certes entièrement gratuit, mais cela ne signifie pas qu'il soit en libre-accès. Les articles que vous souhaitez lire ici ne sont pas du domaine public et, comme pour de nombreux autres sites, vous devez en conséquence offrir une contre-partie pour accéder aux informations que vous recherchez.
Pour cela, plusieurs modèles économiques existent sur le web : articles sponsorisés, abonnements, dons, etc ; mais, dans un objectif de totale indépendance et d'accessibilité du contenu au plus grand nombre, GameArt utilise pour se financer le système de la publicité.

Le choix du modèle économique ne peut malheureusement pas vous être donné : pour des raisons autant techniques que d'organisation, consentir à l'affichage de publicités est la seule contrepartie acceptée ici pour la lecture des articles. En poursuivant votre visite, vous vous engagez donc à n'utiliser aucun logiciel, navigateur ou module complémentaire susceptible d'empêcher l'affichage de publicités (entre autres Adblock Plus, uBlock, NoScript, Ghostery, Avast Online Security, Google Chrome).
Notez que si vous ne souhaitez pas voir de publicité s'afficher sur votre écran, cela est tout à fait possible. Toutefois, cela signifie que vous n'acceptez pas l'accord que l'on vous propose et vous serez donc invité à quitter ce site web pour en consulter un autre.

Pour empêcher la ré-apparition de cette fenêtre, pensez à accepter les cookies.