Img 0998

Paris Games Week 2014 : surpopulation et manque d'ergonomie

Cette année, la Paris Games Week était à nouveau synonyme de marrée humaine entassée sur un petit espace. Illustration en images d'un salon traitant ses visiteurs comme du bétail ...

On devient véritablement habitués à voir cela à la Paris Games Week : une foule immense de joueurs, pressés les uns contre les autres comme les passagers du métro aux heures de pointes. C'était déjà le cas l'année dernière, celle d'avant et encore avant, et l'avant première d'il y a quelques jours donnait bien une impression de déjà-vu quant à la disposition des stands. Comme on le craignait, cette édition ne fut pas bien différente, conservant cet effet qui s'était vraiment amplifié l'année dernière et qui se confirme une fois de plus : des milliers de joueurs se déplaçant difficilement d'un stand à l'autre, alignés devant un groupe de consoles, pressés devant les scènes pour obtenir quelques goodies et patientant durant des heures pour découvrir une courte démo.

Si l'origine du problème est sans aucun doute le trop grand nombre de visiteurs par rapport à la surface qui leur est offerte, le soucis de l'optimisation de l'espace y est lui aussi pour quelque chose. Même si ce second soucis est finalement moins présent que l'année dernière, on retrouve toutefois de grands espaces vides accompagnés de stands peu visités dans les halls 2 et 7 tandis que les principaux stands attirant la majorité des visiteurs se retrouvent tous concentrés dans la même zone du hall 3.

Les images parlant toujours plus que les mots, cette nouvelle brève est l'occasion de poursuivre ce petit photoreportage qui vous permettra de découvrir cette surpopulation de l'intérieur :

Img 0992 Img 0942 Img 0926 Img 0962 Img 1048 Img 0984 Img 1003 Img 1038 Img 1020 Img 0998

Paris Games Week 2014

Avant d'accéder au site ...

L'accès à ce site est certes entièrement gratuit, mais cela ne signifie pas qu'il soit en libre-accès. Les articles que vous souhaitez lire ici ne sont pas du domaine public et, comme pour de nombreux autres sites, vous devez en conséquence offrir une contre-partie pour accéder aux informations que vous recherchez.
Pour cela, plusieurs modèles économiques existent sur le web : articles sponsorisés, abonnements, dons, etc ; mais, dans un objectif de totale indépendance et d'accessibilité du contenu au plus grand nombre, GameArt utilise pour se financer le système de la publicité.

Le choix du modèle économique ne peut malheureusement pas vous être donné : pour des raisons autant techniques que d'organisation, consentir à l'affichage de publicités est la seule contrepartie acceptée ici pour la lecture des articles. En poursuivant votre visite, vous vous engagez donc à n'utiliser aucun logiciel ou module complémentaire susceptible d'empêcher l'affichage de publicités (entre autres Adblock Plus, uBlock, NoScript, Ghostery, Avast Online Security).
Notez que si vous ne souhaitez pas voir de publicité s'afficher sur votre écran, cela est tout à fait possible. Toutefois, cela signifie que vous n'acceptez pas l'accord que l'on vous propose et vous serez donc invité à quitter ce site web pour en consulter un autre.

Pour empêcher la ré-apparition de cette fenêtre, pensez à accepter les cookies.