Evie 360 standard

AC Syndicate : un aperçu de la place de Evie dans le jeu

Donnant systématiquement une place moindre à Evie Frye qu'à son frère Jacob, la communication d'Ubisoft semble nous prévenir que ce personnage pourrait n'être qu'un cliché sexiste de second plan.

Si Ubisoft avait été fortement taxé de sexisme lors de la précédente édition de l'E3, c'est finalement lorsqu'il l'est le plus qu'on le lui reproche le moins. L'absence de personnage féminin en mode multijoueur et la réponse -il est vrai- plutôt stupide qu'il avait fait à ces accusations étaient alors considérés comme inacceptables, jugement que l'éditeur a finalement compris et dont il a tiré les leçons. Peut-être pour exprimer son pardon auprès du genre féminin, il offre dans ce nouvel opus un second rôle de femme soumise et fragile : une stratégie qui semble fonctionner puisqu'aucune critique ne s'est élevée cette fois-ci.

Evie 360 standard

Ce second rôle, c'est celui de Evie, la sœur jumelle du protagoniste d'Assassin's Creed Syndicate. Largement mise en arrière dans la communication de l'éditeur, Evie Frye est placée en second plan ou est parfois simplement absente des trailers, images et vidéos de gameplay du titre. Celle qui n'est montrée que comme assistante du seul personnage important a à présent droit à ce qui n'est que sa toute première vidéo dédiée et qui, de plus, se contente de suivre le chemin tracé par une vidéo similaire dédiée à son frère. Après avoir vu son frère présenter ses armes et sa manière de combattre, l'être admiratif du vrai protagoniste tente de le singer : voilà ce qu'Ubisoft nous dit en publiant cette rapide présentation en marge de sa conférence pré-E3.
Intéressons-nous donc au contenu de cette présentation qui restera finalement assez similaire à son contexte. Cette vidéo tente de nous expliquer le style de combat de Evie : discrète et précise, ce personnage privilégie l'efficacité à la force brute, contrairement à son frère qui, dès l'annonce du jeu, était décrit comme une tête brulée préférant le combat direct. Rien de bien surprenant dans cette différence : après tout, le vrai homme viril, plein de muscles se doit d'être plus brutal qu'une femme qui, elle, préfèrera les choses plus délicates, n'est-ce pas ?

Bien-sûr il ne s'agit là que d'une vidéo, pas du jeu lui-même. Mais, si la façon dont un éditeur communique n'est pas nécessairement symbolique du contenu, elle l'est de ce qu'il souhaiterait proposer à son public qui, cette fois-ci, semble en accord avec ce qu'il voit.
C'est lorsqu'Ubisoft est le plus sexiste qu'on le lui reproche le moins. Le jeu, quant à lui, est prévu pour le 23 Octobre.

Assassin's Creed: Syndicate