Assassin's Creed aura bien une fin

Si on a l'habitude de voir certains éditeurs multiplier les épisodes de leurs franchises jusqu'à épuisement de celle-ci afin de récolter le maximum de bénéfice, il semble que ce ne soit pas le cas d'Ubisoft, du moins pas avec Assassin's Creed.

Lors d'un échange avec les journalistes d'Eurogamer, Ashraf Ismail, le boss de la série, a confirmé qu'une fin est prévue pour la série. "Nous avons de nombreuses équipes de développement, et on a une équipe principale qui travaille avec des scénaristes et designers chargés de l'arc narratif de la série entière. Donc il y a un arc narratif, dans lequel chaque épisode a une place. [...] Nous avons une idée du moment auquel la fin arrivera et de ce que sera cette fin."

Une fin est donc prévue et on peut se réjouir de voir qu'il ne devrait pas y avoir d'épisode bâclé, créé juste pour être vendu. Mais cela signifie-t-il que la fin de la série est proche ? Non, répond Ismail qui voit encore de grandes possibilités narratives dans la série. "Nous pouvons maintenant placer des éléments [pour les prochains épisodes] de plus en plus tôt dans nos jeux. Donc, par exemple, dans [AC4], nous avons Edward qui a été mentionné dans AC3. Mais il y a encore plus d'éléments dans notre jeu nous offrant un tas de possibilités."

Bref, c'est confirmé pour un Assassin's Creed V, et probablement un VI ; sans oublier bien-sûr tous les entre-deux qui viendront s'y placer.

Assassin's Creed (série)

Avant d'accéder au site ...

L'accès à ce site est certes entièrement gratuit, mais cela ne signifie pas qu'il soit en libre-accès. Les articles que vous souhaitez lire ici ne sont pas du domaine public et, comme pour de nombreux autres sites, vous devez en conséquence offrir une contre-partie pour accéder aux informations que vous recherchez.
Pour cela, plusieurs modèles économiques existent sur le web : articles sponsorisés, abonnements, dons, etc ; mais, dans un objectif de totale indépendance et d'accessibilité du contenu au plus grand nombre, GameArt utilise pour se financer le système de la publicité.

Le choix du modèle économique ne peut malheureusement pas vous être donné : pour des raisons autant techniques que d'organisation, consentir à l'affichage de publicités est la seule contrepartie acceptée ici pour la lecture des articles. En poursuivant votre visite, vous vous engagez donc à n'utiliser aucun logiciel, navigateur ou module complémentaire susceptible d'empêcher l'affichage de publicités (entre autres Adblock Plus, uBlock, NoScript, Ghostery, Avast Online Security, Google Chrome).
Notez que si vous ne souhaitez pas voir de publicité s'afficher sur votre écran, cela est tout à fait possible. Toutefois, cela signifie que vous n'acceptez pas l'accord que l'on vous propose et vous serez donc invité à quitter ce site web pour en consulter un autre.

Pour empêcher la ré-apparition de cette fenêtre, pensez à accepter les cookies.