Detroit

Detroit : Quantic Dream dévoile enfin son nouveau jeu

Trois ans après la sortie de Beyond: Two Souls, Quantic Dream revient enfin sur le devant de la scène en présentant son prochain jeu, inspiré d'un ancien projet du studio.

C'est toujours un peu pareil les conférences de Sony : intense au début, lent et mou au milieu et de nouveau intense sur la fin. Et comme d'habitude, c'est ce type de présentation que nous a offert le constructeur lors de sa conférence de la Paris Games Week, à ceci près qu'il a aujourd'hui choisi de garder le meilleur du meilleur pour la fin. Alors qu'on l'attendait déjà pour l'E3, c'est finalement pour la semaine du Jeu vidéo française que le nouveau titre de Quantic Dream a finalement été officialisé : un titre qui devrait rester dans la même veine que ses prédécesseurs.

Detroit

Vous souvenez-vous de Kara ? Dévoilé au monde il y a plus de trois ans, ce court-métrage, qui avait pour objectif premier de faire une démonstration des capacités techniques de la Playstation 3, présentait l'assemblage d'un androïde feminin qui se met soudainement à développer une personnalité. Effrayée par ce qui se produit et encore plus par le désassemblage qui semble prêt à lui arriver du fait qu'elle présente une "malfonction", elle supplie dans ce petit film son créateur de la laisser s'en aller, ce que ce dernier accepte à contre-cœur. Même si ce court-métrage n'avait pas été initialement pensé dans l'objectif d'en faire un jeu, c'est finalement ce qui s'est produit et c'est ainsi que David Cage a présenté aujourd'hui le prochain titre de Quantic Dream : Detroit.
Ce titre suivra donc le devenir de Kara, après qu'elle ait quitté l'usine dans laquelle elle a été créée et s'attardera sur sa découverte et son adaptation dans un monde régi par les humains et dans lequel les autres androïdes ne sont, contrairement à elle, dôtés ni de personnalité, ni d'émotions. Quitte à nous rappeler les questions philosophiques mises en avant par SOMA, Detroit devrait ainsi se centrer autour de la définition de l'humanité.

Detroit: Become Human