Ac syndicate pub

Evie ne serait pas une réponse à la polémique sur AC Unity

Un protagoniste féminin dévoilé un an après la polémique sur l'absence de ce type de personnage : malgré ce concours de circonstances, les développeurs affirment qu'il n'y a aucun lien.

L'année dernière, au moment de l'E3, le jeu Assassin's Creed: Unity avait subi une polémique taxant les développeurs de sexisme : le fait qu'il n'y ait pas de personnage féminin jouable avait généré quelques premières critiques alors sans grand impact, mais auxquelles avait répondu l'un des développeurs en expliquant qu'ajouter un personnage féminin aurait doublé le temps de travail nécessaire aux animations. Sans surprise, l'explication donnée n'a pas convaincu les joueurs qui n'y voyaient qu'un vague prétexte sans fondement. Aujourd'hui, avec Evie Frye, le successeur de Unity offre une place importante à un personnage féminin jouable, et la question de savoir si la présence de ce personnage est une conséquence de cette polémique passée vient inévitablement en sujet de spéculations. Dans une interview récemment accordée à GameSpot, Marc-Alexis Coté (directeur créatif) et Hugo Giard (directeur level design) répondent par la négative.

Ac syndicate pub

Voulant couper court à ce type de rumeur, Marc-Alexis Coté explique directement que l'existence du personnage d'Evie avait été décidée bien avant que la polémique n'existe. Ce personnage ne pouvait en être une conséquence, puisqu'il avait été créé, selon ses dires, un an et demi avant que la controverse du précédent E3 n'éclate : "[Les deux personnages] ont fait partie du projet depuis son tout début.[...] Quand nous avons commencé à construire le jeu, nous nous sommes demandé « Comment pourrions-nous rajeunir la franchise, apporter quelque chose de frais, comment pouvons-nous éviter de raconter la même histoire ? ». C'est là qu'est apparue l'idée d'avoir deux protagonistes, qui a évolué vers les protagonistes jumeaux et une relation frère-sœur que nous n'avions jamais exploré. Ça a commencé il y a deux ans et demi."
Hugo Giard, quant à lui, renvoie vers la place qu'occupe Evie dans le jeu. Ainsi, lorsque l'interviewer lui demande s'il est possible de la considérer comme un vrai protagoniste, il lui répond : "Sérieusement, si nous avions changé notre vision du jeu l'année dernière, lorsque la polémique est apparue, Evie donnerait l'impression d'avoir été ajoutée à la dernière minute, on pourrait le sentir. Mais comme nous l'avions prévue depuis longtemps, elle s'intègre parfaitement dans l'histoire avec Jacob. Vous le sauriez si ce n'était pas le cas."

Pour Giard, si Evie avait effectivement été ajoutée à la dernière minute, on pourrait le ressentir immédiatement. Sauf que cette sensation est justement ce que l'on ressent actuellement lorsque l'on observe les trailers, les images et même la jaquette du jeu. Evie est généralement peu présente dans la communication d'Ubisoft et est systématiquement au second plan lorsque l'on entend parler d'elle : visible à peine quelques minutes lors de la démo présentée à l'E3 et absente de la quasi-totalité des trailers et autres démos publiés depuis. Pour le moment, Evie apparaît comme n'étant au mieux qu'un faire-valoir et au pire un personnage secondaire présent uniquement pour que l'éditeur puisse clamer que le jeu propose un personnage féminin jouable.
Bien-sûr, il ne s'agit pas dans cet article de mettre en doute la parole des développeurs, qui n'ont aucune raison d'arranger la vérité. Mais, sans le savoir, Giard met le doigt sur le principal et le plus récurent défaut d'Ubisoft : une mauvaise communication présentant un jeu bien différent de ce qu'il est en réalité. Actuellement, la communication dont il fait preuve sur le prochain Assassin's Creed semble nous promettre un jeu dans lequel Evie ne serait qu'un personnage de second plan et aux ordres de son frère. Qu'il s'agisse d'une décision volontaire ou non, le service marketing de l'éditeur nous renvoie une image hautement sexiste du personnage : l'image d'une femme peu importante et docile.

Pour le moment, il est impossible de savoir si la place de Evie dans le titre est réellement celle que l'on aperçoit dans les trailers, mais, une fois n'est pas coutume, on ose espérer que le jeu sera différent de ce qui a été présenté. Rendez-vous en Octobre pour la réponse.

Assassin's Creed: Syndicate

Avant d'accéder au site ...

L'accès à ce site est certes entièrement gratuit, mais cela ne signifie pas qu'il soit en libre-accès. Les articles que vous souhaitez lire ici ne sont pas du domaine public et, comme pour de nombreux autres sites, vous devez en conséquence offrir une contre-partie pour accéder aux informations que vous recherchez.
Pour cela, plusieurs modèles économiques existent sur le web : articles sponsorisés, abonnements, dons, etc ; mais, dans un objectif de totale indépendance et d'accessibilité du contenu au plus grand nombre, GameArt utilise pour se financer le système de la publicité.

Le choix du modèle économique ne peut malheureusement pas vous être donné : pour des raisons autant techniques que d'organisation, consentir à l'affichage de publicités est la seule contrepartie acceptée ici pour la lecture des articles. En poursuivant votre visite, vous vous engagez donc à n'utiliser aucun logiciel, navigateur ou module complémentaire susceptible d'empêcher l'affichage de publicités (entre autres Adblock Plus, uBlock, NoScript, Ghostery, Avast Online Security, Google Chrome).
Notez que si vous ne souhaitez pas voir de publicité s'afficher sur votre écran, cela est tout à fait possible. Toutefois, cela signifie que vous n'acceptez pas l'accord que l'on vous propose et vous serez donc invité à quitter ce site web pour en consulter un autre.

Pour empêcher la ré-apparition de cette fenêtre, pensez à accepter les cookies.