Indices sur Fallout 4 : l'ascenseur émotionnel continue

Excitation, déception et de nouveau excitation : le potentiel Fallout 4 va finir par causer des crises cardiaques. Ainsi, après un bon gros fake, de nouveaux indices laissant penser au développement d'une suite viennent d'apparaître.

C'est le magazine Kotaku qui dévoile l'information, trois semaines après avoir reçu d'un de leurs lecteurs un document utilisé pour les castings d'un projet au nom de code Institute. Les deux pages de ce document publiées font ainsi référence à plusieurs indices le rapportant à un éventuel nouveau Fallout ; le plus probant étant la présence de la première phrase "War. War never changes.", démarrant traditionnellement chacun des jeux de la série. Nouveauté par rapport au dernier Fallout: New Vegas : il semble que cette phrase soit prononcée par le protagoniste, et la seconde page confirme la première sur le fait que le personnage que le joueur incarnera serait doué de parole. Le document fait également référence au Commonwealth, nom donné au Massachusetts, et le nom de code Institude du projet fait évidemment penser au bien connu MIT.

 

De nombreux indices laissant penser à une suite qui serait bel et bien en développement chez Bethesda, donc. Il reste toutefois nécessaire de garder quelques réserves : pour le moment, tout repose sur la bonne foi d'une unique source, même si l'auteur de l'article semble y placer toute sa confiance.

Fallout 4

Avant d'accéder au site ...

L'accès à ce site est certes entièrement gratuit, mais cela ne signifie pas qu'il soit en libre-accès. Les articles que vous souhaitez lire ici ne sont pas du domaine public et, comme pour de nombreux autres sites, vous devez en conséquence offrir une contre-partie pour accéder aux informations que vous recherchez.
Pour cela, plusieurs modèles économiques existent sur le web : articles sponsorisés, abonnements, dons, etc ; mais, dans un objectif de totale indépendance et d'accessibilité du contenu au plus grand nombre, GameArt utilise pour se financer le système de la publicité.

Le choix du modèle économique ne peut malheureusement pas vous être donné : pour des raisons autant techniques que d'organisation, consentir à l'affichage de publicités est la seule contrepartie acceptée ici pour la lecture des articles. En poursuivant votre visite, vous vous engagez donc à n'utiliser aucun logiciel, navigateur ou module complémentaire susceptible d'empêcher l'affichage de publicités (entre autres Adblock Plus, uBlock, NoScript, Ghostery, Avast Online Security, Google Chrome).
Notez que si vous ne souhaitez pas voir de publicité s'afficher sur votre écran, cela est tout à fait possible. Toutefois, cela signifie que vous n'acceptez pas l'accord que l'on vous propose et vous serez donc invité à quitter ce site web pour en consulter un autre.

Pour empêcher la ré-apparition de cette fenêtre, pensez à accepter les cookies.