Risen 3 titan lords logo

Notre critique de Risen 3: Titan Lords

Le troisième jeu de la franchise Risen est sorti au milieu du mois d'Août, après quelques mois de marketing discret. Cette discrétion ne présageait rien de bon et on vous le confirme aujourd'hui dans notre critique.

De retour dans un monde ravagé par les Titans depuis que les dieux et leur protection aient disparus de la surface de la terre. Malgré de grosses difficultés techniques, les deux premiers jeux de cette série s'étaient montrés assez convaincants : l'un offrant un monde sombre et rempli d'exploration, l'autre apportant l'originalité de mélanger cet univers à celui des pirates. Mais l'originalité s'arrête là, car ce nouveau titre se contente d'une simple copie de ses prédécesseurs.

Risen 3 titan lords jaquette

En effet, Risen 3: Titan Lords n'hésite pas à reprendre de très nombreux points originaux qu'offrait son prédécesseur et se satisfait bêtement de cela : la carte, l'ambiance et même les personnages sont des copies quasi-parfaites de ce que l'on trouvait dans Risen 2. De nombreux éléments restent ainsi des atouts, mais n'ont plus rien d'unique et font fortement diminuer la qualité artistique du titre. D'autre part, le titre reste bâclé dans son ensemble et propose un trop grand ensemble de missions inintéressantes et fatigantes. Le scénario linéaire et le côté technique -qui n'est décidément pas le fort de la série- offrent un ensemble désagréable dont on a hâte de voir la fin.
Le jeu est finalement constitué d'un ensemble hétérogène d'idées, soit copiées de Risen 2 soit originales mais à peine rodées, qui ont été mal emboîtées les unes aux autres et mal réglées. Le jeu n'est pas seulement décevant, il est vraiment désagréable à jouer. C'est pour cela que nous attribuons la note particulièrement basse de 4/20 à cette œuvre.

Lire la critique complète :
Un fourre-tout en attendant la next-gen

Risen 3: Titan Lords