Alone in the dark 1st floor library town hall

Raynal obtient ses droits d'auteurs sur Alone in the Dark

Près d'un quart de siècle après la sortie d'Alone in the Dark, Frédérick Raynal a réussi à faire reconnaître ses droits d'auteur sur plusieurs aspects du jeu original, dans un procès contre Atari.

On l'apprend par le site de l'Agence Française pour le Jeu Vidéo : après dix longues années de procès avec Atari, les droits d'auteurs de Frédérick Reynal sur la franchise Alone in the Dark ont été reconnus par les administrations judiciaires. Le célèbre créateur français avait en effet décidé en 2005 de poursuivre en justice l'éditeur pour lequel il travaillait à l'époque du développement du premier opus de la série, en conséquence des multiples opus qui ont suivi ainsi que d'une adaptation au grand écran et de l'absence de rémunération proportionnelle au succès qu'elle a reçu.

La question de savoir qui est l'auteur d'un jeu vidéo est toujours complexe puisqu'elle regroupe de nombreux acteurs qui travaillent sur l'œuvre et la plupart d'entre eux sont considérés comme étant créé par le collectif représenté par les studios de développement. Mais, pour Alone in the Dark, la contribution du créateur a été particulièrement importante et le juge a finalement reconnu son statut d'auteur de certains aspects logiciels et du gameplay si particulier du titre, que beaucoup considèrent aujourd'hui comme le premier survival horror.

Alone in the Dark

Avant d'accéder au site ...

L'accès à ce site est certes entièrement gratuit, mais cela ne signifie pas qu'il soit en libre-accès. Les articles que vous souhaitez lire ici ne sont pas du domaine public et, comme pour de nombreux autres sites, vous devez en conséquence offrir une contre-partie pour accéder aux informations que vous recherchez.
Pour cela, plusieurs modèles économiques existent sur le web : articles sponsorisés, abonnements, dons, etc ; mais, dans un objectif de totale indépendance et d'accessibilité du contenu au plus grand nombre, GameArt utilise pour se financer le système de la publicité.

Le choix du modèle économique ne peut malheureusement pas vous être donné : pour des raisons autant techniques que d'organisation, consentir à l'affichage de publicités est la seule contrepartie acceptée ici pour la lecture des articles. En poursuivant votre visite, vous vous engagez donc à n'utiliser aucun logiciel ou module complémentaire susceptible d'empêcher l'affichage de publicités (entre autres Adblock Plus, uBlock, NoScript, Ghostery, Avast Online Security).
Notez que si vous ne souhaitez pas voir de publicité s'afficher sur votre écran, cela est tout à fait possible. Toutefois, cela signifie que vous n'acceptez pas l'accord que l'on vous propose et vous serez donc invité à quitter ce site web pour en consulter un autre.

Pour empêcher la ré-apparition de cette fenêtre, pensez à accepter les cookies.