Sans titre 17

Rise of the Tomb Raider : la vraie furtivité est possible selon les développeurs

À la suite de la démo de la gamescom, de nombreux joueurs semblent se poser des questions sur la furtivité dans le prochain Tomb Raider : les développeurs en publient une nouvelle version pour leur répondre.

Souvenez-vous : lors de sa conférence durant la récente gamescom, Microsoft avait dévoilé une vidéo de gameplay pour donner aux joueurs un aperçu des techniques de combat et d'infiltration disponibles dans le prochain opus de la franchise. On y découvrait alors Lara tentant de traverser un camp ennemi, afin d'entrer on ne sait où pour on ne sait quoi. Elle tente tout d'abord d'avancer discrètement en tuant quelques PNJ de manière plus ou moins silencieuse et on pouvait alors découvrir les possibilités offertes par le jeu dans ce type de situation. Mais, afin de montrer également les mécaniques de jeu lors de gunfights, Lara finissait par se faire repérer et devait donc avancer à couvert en se servant allègrement de ses armes.

Sans titre 17

Après la première version de cette démo, les développeurs en ont récemment publié une seconde qui se concentre désormais uniquement sur les techniques d'infiltration. Selon leurs dires, de nombreux joueurs leur auraient demandé s'il était possible de parcourir ce niveau sans se faire repérer et sans avoir à tuer qui que ce soit ; cette nouvelle vidéo vient donc en réponse à ces questions.
On peut donc découvrir en images que cela est effectivement techniquement possible, mais on découvre aussi avec une certaine tristesse les faiblesses de cette approche. D'une part, la vidéo postée sur Youtube a rapidement reçu en commentaires quelques critiques liées à la trop grande facilité d'approche de chaque ennemi, notamment lorsqu'il s'agit de la vision périphérique des PNJ qui sont incapables de repérer une Miss Croft se promenant immédiatement à leur droite. D'autre part, on remarque que le chemin suivi par la personne est parfaitement connu et a probablement été répété de nombreuses fois : le personnage suit un chemin précis et évite les ennemis à la seconde près, laissant planer un doute sur les possibilités d'improvisation. Si rien n'est bien-sûr certain sur une simple vidéo comme celle-ci, on peut craindre une trop grande difficulté de la furtivité sur un niveau complet : il est possible que les mécaniques de jeu finissent par encourager la solution de facilité qui serait le massacre à l'arme lourde.

Furtivité trop facile sur un ennemi en particulier et trop difficile sur le camp dans son ensemble : ce possible défaut du jeu sera en tout cas à surveiller. Rise of the Tomb Raider est prévu dès le mois de Novembre sur Xbox One et Xbox 360 et plus tard sur PC et PS4.

Rise of the Tomb Raider

Avant d'accéder au site ...

L'accès à ce site est certes entièrement gratuit, mais cela ne signifie pas qu'il soit en libre-accès. Les articles que vous souhaitez lire ici ne sont pas du domaine public et, comme pour de nombreux autres sites, vous devez en conséquence offrir une contre-partie pour accéder aux informations que vous recherchez.
Pour cela, plusieurs modèles économiques existent sur le web : articles sponsorisés, abonnements, dons, etc ; mais, dans un objectif de totale indépendance et d'accessibilité du contenu au plus grand nombre, GameArt utilise pour se financer le système de la publicité.

Le choix du modèle économique ne peut malheureusement pas vous être donné : pour des raisons autant techniques que d'organisation, consentir à l'affichage de publicités est la seule contrepartie acceptée ici pour la lecture des articles. En poursuivant votre visite, vous vous engagez donc à n'utiliser aucun logiciel, navigateur ou module complémentaire susceptible d'empêcher l'affichage de publicités (entre autres Adblock Plus, uBlock, NoScript, Ghostery, Avast Online Security, Google Chrome).
Notez que si vous ne souhaitez pas voir de publicité s'afficher sur votre écran, cela est tout à fait possible. Toutefois, cela signifie que vous n'acceptez pas l'accord que l'on vous propose et vous serez donc invité à quitter ce site web pour en consulter un autre.

Pour empêcher la ré-apparition de cette fenêtre, pensez à accepter les cookies.