Censure de South Park : PEGI confirme n'y être pour rien

Une semaine après que la censure de sept scènes du prochain jeu South Park ait été révélée au monde, un porte-parole de l'organisme PEGI confirme que rien n'a été demandé de leur part.

La grogne est née sur les forums et réseaux sociaux cette dernière semaine du fait de l'incompréhension des fans face à cette censure récemment révélée. La semaine dernière était officialisé le fait que sept scènes du jeu tant attendu par les joueurs seraient supprimées et remplacées par une simple description. S'il semblait évident que la suppression de ces scènes provenait d'Ubisoft, sa raison d'être demeure aujourd'hui encore inexpliquée et certains joueurs en sont venus à soupçonner une censure opérée par PEGI.

C'est finalement auprès de The Guardian que s'est exprimé un porte-parole de l'organisme, suite à ces nombreux questionnements : "Nous avons évalué le jeu et l'avons jugé acceptable pour un PEGI 18.", "Permettez-moi d'insister sur le fait que nous n'ayons ni censuré ni édité le jeu de quelque façon que ce soit. Un peu plus tard, l'éditeur a pris la décision d'effectuer quelques modifications sur le jeu, ce qui l'a obligé à le soumettre à nouveau en tant que nouvelle version. Nous ne connaissons pas les raisons de ces modifications et ne pouvons donc vous donner aucun autre détail sur le sujet. Cette nouvelle version a ensuite été classée PEGI 18."
En outre, le porte-parole rappelle que PEGI n'a absolument pas le pouvoir de censurer un jeu. Dans le même ordre d'idée, n'oublions pas également que la classification PEGI n'est pas même une démarche obligatoire pour publier un jeu en Europe, même si elle est utilisée pour la quasi-totalité d'entre eux. En aucun cas, l'organisme PEGI n'aurait donc pu être à l'origine de cette censure.

Côté Ubisoft, aucune explication n'est disponible, ce qui n'empêche pas les rumeurs d'aller bon train. Si l'on retrouve l'idée selon laquelle l'éditeur aurait espéré faire passer son jeu en PEGI 16, d'autres pensent aussi qu'il pourrait plus tard publier une version non-censurée afin d'offrir une seconde vie économique au titre. Dans tous les cas, une explication un peu plus officielle finira sûrement par apparaître dans les semaines ou les mois qui suivent.

South Park: Le Bâton de vérité