The order 1886 screen 01 ps4 us 12aug14

The Order: 1886 nous parle de sa bande originale

Pour le moment connue pour ses lycans, ses armes steam-punk et son goût pour ne plus différencier phase de jeu et cinématique, l'œuvre de Ready at Dawn nous en dit plus sur sa BO dans une nouvelle vidéo.

Avez-vous remarqué ? Tous les visuels, trailers et démo de The Order se déroulent systématiquement de nuit, sous les nuages ou à l'intérieur d'un bâtiment. S'il y a une chose qui aura frappé les esprits dès l'annonce du titre, cela aura certainement été cette atmosphère sombre et pesante. En l'associant au côté steam-punk et mystique du scénario, le jeu offre une ambiance unique qui avait marqué les joueurs dès le tout premier trailer de l'E3 2013. Mais si ce caractère ressort bien visuellement, on le retrouve encore plus musicalement, comme nous l'expliquent les développeurs dans une nouvelle vidéo dédiée à la bande originale du titre.

The order 1886 screen 01 ps4 us 12aug14 The order 1886 screen 02 ps4 us 12aug14

Pour leur titre, les développeurs ont souhaité une bande originale qui constitue une part de l'identité du jeu : seulement quelques secondes de musique devraient permettre de le reconnaître, par son style et les émotions qu'il génère. L'idée de base a donc été de rappeller le contenu visuel du titre et d'offrir des partitions remémorant l'idée que l'on se fait de l'ère victorienne et son côté impressionnant, mais aussi austère et imposant, voire oppressant. D'autre part, les développeurs rappellent le fait qu'il s'agisse d'une réalité alternative : les éléments tant scénariques que technologiques n'ont pas existé, mais ils auraient pu ; la musique devrait donc adopter la même allure en n'hésitant pas à utiliser des styles musicaux qui n'auraient pas forcément été appréciés à l'époque.
Pour cela, le studio Ready At Dawn a fait appel aux compositeurs Jason Graves (qui a notamment travaillé sur Dead Space et Tomb Raider) et Austin Wintory (Journey). Graves explique avoir rencontré les développeurs et entre autres regardé plusieurs concept arts et playthroughs, afin de "s'immerger dans l'univers dans lequel ils sont plongés depuis au moins un an". Après un long travail de réflexion et de composition, on arrive donc à une bande originale de laquelle seront exclus différents instruments susceptible de donner une certaine légèreté à l'environnement. Parmi ces exilés, sont notamment cités les bois aigu ainsi que l'intégralité des cuivres qui offriraient facilement un élan d'héroïsme plutôt que l'ambiance recherchée. À ces instruments s'associent 24 choristes basses qui viennent renforcer le ton grave de la composition. Tout ceci donne comme résultat une BO que Jason Graves résume en un mot : la pesanteur.
L'ambiance résultante se veut oppressante, pesante, comme l'environnement dans lequel évolueront les personnages du titre : elle génère un certain inconfort et une impression d'inquiétude permanente. En plus du côté sombre du titre, les compositeurs lui ont aussi offert un côté dérangeant, permettant de déstabiliser le joueur, toujours en rapport avec les événements du jeu.

The order 1886 screen 03 ps4 us 12aug14

Cependant, l'idée de répéter en musique ce que l'environnement nous dit déjà est-elle une bonne idée ? Certains autres créateurs préfèrent éviter cela et proposer aux oreilles quelque chose de légèrement différent afin d'offrir une expérience plus profonde. L'ambiance de The Order ne risque-t-elle pas de devenir trop insistante à force d'une certaine répétitivité ?
Réponse à la sortie du jeu, le 20 Février 2015 sur PS4.

The Order: 1886

Avant d'accéder au site ...

L'accès à ce site est certes entièrement gratuit, mais cela ne signifie pas qu'il soit en libre-accès. Les articles que vous souhaitez lire ici ne sont pas du domaine public et, comme pour de nombreux autres sites, vous devez en conséquence offrir une contre-partie pour accéder aux informations que vous recherchez.
Pour cela, plusieurs modèles économiques existent sur le web : articles sponsorisés, abonnements, dons, etc ; mais, dans un objectif de totale indépendance et d'accessibilité du contenu au plus grand nombre, GameArt utilise pour se financer le système de la publicité.

Le choix du modèle économique ne peut malheureusement pas vous être donné : pour des raisons autant techniques que d'organisation, consentir à l'affichage de publicités est la seule contrepartie acceptée ici pour la lecture des articles. En poursuivant votre visite, vous vous engagez donc à n'utiliser aucun logiciel, navigateur ou module complémentaire susceptible d'empêcher l'affichage de publicités (entre autres Adblock Plus, uBlock, NoScript, Ghostery, Avast Online Security, Google Chrome).
Notez que si vous ne souhaitez pas voir de publicité s'afficher sur votre écran, cela est tout à fait possible. Toutefois, cela signifie que vous n'acceptez pas l'accord que l'on vous propose et vous serez donc invité à quitter ce site web pour en consulter un autre.

Pour empêcher la ré-apparition de cette fenêtre, pensez à accepter les cookies.