Ubisoft ne sait pas vraiment comment Assassin's Creed va finir

Contredisant les déclarations du game designer de la série cet été, l'un des scénaristes explique qu'aucun arc narratif menant vers la fin de la série n'est pour le moment défini.

Il y a quelques mois, Ashraf Ismail confirmait à Eurogamer qu'une fin pour la série était déjà clairement imaginée par les scénaristes et que les différents jeux se plaçaient sur un arc narratif menant peu à peu vers cette fin, de nature bien précise qui arrivera à un moment déjà choisi. À ce moment-là, la déclaration avait de quoi rassurer, car elle indiquait que la franchise n'avançait pas à l'aveugle et que contrairement à d'autres, elle ne serait pas constituée de titres créés dans le seul but d'être vendus.

Mais tout est tombé à l'eau il y a deux jours, après que Darby McDevitt soit venu infirmer cet état de fait auprès de Edge. Arrivé chez Ubisoft après la sortie du premier Assassin's Creed, il a été chargé de connecter la narration de Desmond Miles, personnage principal présent dans les trois premiers épisodes, avec les événements dépeints dans le quatrième. Il explique finalement que les propos du game director ont mené à un malentendu. Car celui-ci aurait en fait fait allusion à la fin du segment de la série en cours, soit celui contenant le quatrième épisode. Les scénaristes auraient ainsi divisé la franchise en un certain nombre de groupes composés d'un certain nombre de titres. Si différents segments narratifs sont ainsi fixés avec une fin bien précise, celle de la série toute entière ne l'est absolument pas.

"La fin de la trilogie Desmond a changé [au fil des jeux], mais il a toujours été prévu que cela se termine de cette manière. [...] Il y a eu une confusion à propos du fait que Assassin's Creed avait une fin - ce n'est pas tout à fait exact. La narration a une fin, mais comme l'histoire nous est toute ouverte, nous voyons cet univers un peu comme Doctor Who. Il y a tant de possibilités que nous ne voulons pas en finir définitivement avec cet univers, mais nous avons plusieurs arcs narratifs avec leurs fins respectives."

Une déclaration pas forcément très claire, mais surtout qui fait un peu peur : elle laisse supposer un très grand nombre d'épisodes restant avant la fin de la franchise. Les développeurs parviendront-ils à faire preuve de suffisamment de créativité pour offrir une qualité suffisante à chacun de ces épisodes ? Ce qui est sûr est que la série était initialement prévue pour s'arrêter avec Assassin's Creed III et que Ubisoft n'a en réalité comme véritable objectif que d'assurer sa rente. Espérons que la série s'arrête avant de devenir un nouveau Call of Duty.

Assassin's Creed (série)