Nintendo préparerait une rediversification de ses activités

Du fait de la difficulté de la Wii U à trouver son public et des remises en question de la firme lors de ces dernières années, Nintendo pourrait tenter de revenir à une diversification de ses activités.

"Beaucoup de gens dans le monde semblent penser que Nintendo est uniquement une société de jeux vidéo, et même chez nos employés cela devient une idée commune". Une entreprise flexible "qui peut faire ce qu'elle veut" : c'est l'idée que l'actuel PDG de Nintendo semble vouloir rappeler dans une interview accordée au magazine Diamond. Satoru Iwata veut ainsi repositionner le secteur d'activité de l'entreprise dans l'esprit de ses clients.

Alors que Nintendo éprouve d'importantes difficultés à vendre sa WiiU, du fait d'une communication peu claire et d'un désintérêt des joueurs pour la firme, celle-ci semble en réaction se diriger peu à peu vers d'autres pâturages. On avait bien eu des rumeurs concernant l'arrivée des jeux Nintendo sur mobile, mais cette fois-ci c'est un autre itinéraire dont il est question. Nintendo veut en effet revenir à une définition plus large du divertissement. Iwata explique avoir longuement pensé à la philosophie de son prédecesseur depuis le décès de ce dernier. "Nintendo est une société du divertissement et elle ne devrait pas faire autre chose" explique-t-il tout en précisant que le divertissement ne se réduit pas au seul jeu vidéo. Une philosophie bien ancrée dans l'histoire de Nintendo, car rappelons que la firme n'a pas toujours été une entreprise du secteur vidéoludique. Vieille de plus d'un siècle, elle a particulièrement été connue pour ses jeux de cartes, jouets et de nombreux autres produits du secteur du divertissement.

C'est ainsi que le président de Nintendo annonce de nouveaux projets se recentrant sur ce qu'il appelle "l'amélioration de la qualité de vie" par le divertissement, qu'il place en seconde priorité dans la vie après les besoins primaires. Ce léger changement de politique de l'entreprise ne fait absolument pas peur à Iwata qui, très confiant en son entreprise, explique que "Nintendo est une entreprise flexible, qui continue de vivre et se transforme au fil du temps".

C'est donc un retour aux sources qui se profile chez la firme japonaise, via l'élargissement de son activité à d'autres divertissements. Rien n'a été annoncé pour le moment sur les détails de ces nouveaux produits ou services ni en quoi ils pourraient consister. Nous en saurons sûrement plus dans les mois qui viennent, peut-être même lors du prochain E3 si les produits en question, sans être des jeux vidéo eux-mêmes, y sont liés d'une manière ou d'une autre.

Nintendo

Avant d'accéder au site ...

L'accès à ce site est certes entièrement gratuit, mais cela ne signifie pas qu'il soit en libre-accès. Les articles que vous souhaitez lire ici ne sont pas du domaine public et, comme pour de nombreux autres sites, vous devez en conséquence offrir une contre-partie pour accéder aux informations que vous recherchez.
Pour cela, plusieurs modèles économiques existent sur le web : articles sponsorisés, abonnements, dons, etc ; mais, dans un objectif de totale indépendance et d'accessibilité du contenu au plus grand nombre, GameArt utilise pour se financer le système de la publicité.

Le choix du modèle économique ne peut malheureusement pas vous être donné : pour des raisons autant techniques que d'organisation, consentir à l'affichage de publicités est la seule contrepartie acceptée ici pour la lecture des articles. En poursuivant votre visite, vous vous engagez donc à n'utiliser aucun logiciel, navigateur ou module complémentaire susceptible d'empêcher l'affichage de publicités (entre autres Adblock Plus, uBlock, NoScript, Ghostery, Avast Online Security, Google Chrome).
Notez que si vous ne souhaitez pas voir de publicité s'afficher sur votre écran, cela est tout à fait possible. Toutefois, cela signifie que vous n'acceptez pas l'accord que l'on vous propose et vous serez donc invité à quitter ce site web pour en consulter un autre.

Pour empêcher la ré-apparition de cette fenêtre, pensez à accepter les cookies.