Août 2014

Août 2014

Août : mois de la gamescom et de diverses annonces. Si cette année, le mois a quand même été calme, il n'a toutefois pas dérogé à la règle car c'est bien l'événement allemand qui nous a apporté la majorité de l'actu.

 

L'actu Assassin's Creed

Août avec un grand A comme Assassin's Creed : voici une bonne manière de décrire l'omniprésence de la franchise durant ces dernières semaines. Non seulement Assassin's Creed: Unity nous rappelle sa présence avec la carte du jeu, un trailer et une démo de gameplay, mais Ubisoft en a aussi profité pour dévoiler Assassin's Creed: Rogue. Car, on vous le rappelle, afin de passer sans dégât la transition entre les deux générations de consoles, l'éditeur a choisi de créer deux jeux au lieu d'un seul cette année : Unity sur next-gen et Rogue sur old-gen. Et toujours afin d'éviter toute concurrence entre leurs deux produits, Ubisoft a récemment choisi de repousser leurs sorties afin de les caler sur les mêmes dates.

Finalement, la nouveauté que nous apporte Rogue est de proposer d'incarner un templier, et il faudra vous en contenter car ce sera la seule. On a notamment pu l'apercevoir lors d'une vidéo du gameplay naval ainsi que la démo du gameplay terrestre : Rogue ressemble à s'y méprendre à un simple DLC d'Assassin's Creed IV: Black Flag. Même système de gameplay, mêmes animations, même modélisations : le titre ne nous apportera rien que l'on ne connaisse pas déjà.

Acrogue gi 03 161296

 

Far Cry 3 bis : l'autre nom de Far Cry 4

Ubisoft aime-t-il les redondances ? Possible, car après Assassin's Creed: Rogue qui n'est que le pâle reflet de Black Flag, l'effet apparait une seconde fois avec le prochain Far Cry 4. Si c'était pressenti dès l'annonce officielle du jeu, on le remarque vraiment avec les deux dernières vidéos diffusées sur le jeu : l'une portant sur le surnaturel de Far Cry 3 qui a été totalement exacerbé, et l'autre sur l'un des côtés plus artistiques du titre -à savoir le lien entre le protagoniste et la région qu'il découvre- dont le concept a semble avoir été repris tel quel.

Bu2xdkbiuaengln

 

Exclu Tomb Raider : Microsoft a toujours des problèmes de communication

Les représentants de Microsoft ont toujours un peu de mal à choisir leurs mots, comme on a pu le découvrir à nouveau lors de la gamescom. Phil Spencer a ainsi ni plus ni moins annoncé Tomb Raider comme étant une exclusivité Xbox One lors de la conférence du constructeur. La nouvelle a immédiatement enflammé le monde vidéoludique qui ne pouvait imaginer une telle licence tomber sous le coup d'une exclusivité. Les choses se sont finalement calmées le lendemain suite aux explications cette fois-ci plus claires du patron de la firme, qui a finalement confirmé qu'il ne s'agirait que d'une exclusivité temporaire. Des versions PS3, PS4 et PC verront très probablement le jour un peu plus tard.

 

L'annonce tout en finesse de Kojima à la gamescom

Quand Hideo Kojima choisi de faire l'annonce d'un nouveau jeu, il ne le clame pas forcément haut et fort, contrairement à la plupart des éditeurs et développeurs. Au contraire, sa dernière annonce mérite quelques applaudissement pour son élégance, car le game designer a choisi de dévoiler en toute discrétion un nouveau jeu issu d'une franchise incontournable. C'est ainsi au travers d'une démo mentionnée discrètement durant la conférence de Sony que Kojima a annoncé un nouveau Silent Hill.

Avant d'accéder au site ...

L'accès à ce site est certes entièrement gratuit, mais cela ne signifie pas qu'il soit en libre-accès. Les articles que vous souhaitez lire ici ne sont pas du domaine public et, comme pour de nombreux autres sites, vous devez en conséquence offrir une contre-partie pour accéder aux informations que vous recherchez.
Pour cela, plusieurs modèles économiques existent sur le web : articles sponsorisés, abonnements, dons, etc ; mais, dans un objectif de totale indépendance et d'accessibilité du contenu au plus grand nombre, GameArt utilise pour se financer le système de la publicité.

Le choix du modèle économique ne peut malheureusement pas vous être donné : pour des raisons autant techniques que d'organisation, consentir à l'affichage de publicités est la seule contrepartie acceptée ici pour la lecture des articles. En poursuivant votre visite, vous vous engagez donc à n'utiliser aucun logiciel, navigateur ou module complémentaire susceptible d'empêcher l'affichage de publicités (entre autres Adblock Plus, uBlock, NoScript, Ghostery, Avast Online Security, Google Chrome).
Notez que si vous ne souhaitez pas voir de publicité s'afficher sur votre écran, cela est tout à fait possible. Toutefois, cela signifie que vous n'acceptez pas l'accord que l'on vous propose et vous serez donc invité à quitter ce site web pour en consulter un autre.

Pour empêcher la ré-apparition de cette fenêtre, pensez à accepter les cookies.