Décembre 2014

Décembre 2014

Comme la nature qui s'endort une fois l'hivers venu, le monde du Jeu vidéo se calme peu à peu en cette fin d'année. Les vacances, Noël et les autres fêtes religieuses de la fin de Décembre, ainsi que la fin de l'année sont le moment pour les départements marketing des éditeurs de prendre une petite pause, cette période de grande consommation touchant à sa fin.
La dernière journée de l'année venant de se terminer, voici la toute dernière rétrospective de l'actualité vidéo-ludique de 2014.

 

Deux fuites confirmant des jeux importants

Ce mois-ci n'était pas une bonne période pour les secrets, car deux jeux ont récemment été confirmés sans le consentement de leurs éditeurs respectifs.
Le premier est un nouvel Assassin's Creed. Si jusque-là, il n'y a rien de surprenant, la fuite concerne plus les détails de ce nouvel opus : du nom de Victory, ce titre se déroulera à Londres et son originalité par rapport au reste de la franchise sera sans doute le seul ajout d'un grappin. Autre jeu dont tout le monde parle, The Last of Us 2 est lui-aussi confirmé, comme l'indique une mention sur le profil LinkedIn d'un ancien employé, supprimée peu de temps après.

Ac victory screen 3

 

Décès d'un des grands noms du Jeu vidéo

Au début du mois, notre média était en deuil. Ingénieur à l'origine des consoles de salon telles que nous les connaissons encore aujourd'hui, Ralph Baer est décédé. Surnommé "le père du Jeu vidéo", ce personnage est resté à l'origine de grandes choses dans le monde vidéo-ludique durant près de cinquante ans, notamment l'Odyssey, toute première console de jeu.

Magnavox odyssey

 

Le crédit d'impôt s'étend à un plus grand nombre de développeurs

En suspend depuis un an, la réforme visant à élargir la gamme d'entreprise pouvant bénéficier d'un crédit d'impôt s'est élargie, suite à l'accord exprimé par la Commission Européenne pour sa mise en application. Cet avantage fiscal pourra donc aider un plus grand nombre de petits éditeurs et développeurs, et modifier la place de la France dans le monde vidéo-ludique en la rendant plus attractive.

 

Notre critique de Far Cry 4

Elle est arrivée un peu plus tard que prévue, mais la voici finalement. Dès son officialisation, le dernier-né de la franchise n'a cessé de suscité une question en particulier : s'agit-il d'un second Far Cry 3 ? Ce mois-ci, on vous répond un gros oui, accompagné d'autres défauts du jeu et de quelques qualités dont il fait preuve, dans notre critique de Far Cry 4.

Fc4screenshot 56 187891

 

Et bien-sûr, bonne année à vous ...

Cette rétrospective est à présent terminée et après avoir jeté un dernier coup d'œil sur le passé, il est temps de s'intéresser au futur en souhaitant au Jeu vidéo, aux joueurs, aux développeurs, mais surtout à vous qui suivez l'actualité sur GameArt, une excellente année 2015.

Avant d'accéder au site ...

L'accès à ce site est certes entièrement gratuit, mais cela ne signifie pas qu'il soit en libre-accès. Les articles que vous souhaitez lire ici ne sont pas du domaine public et, comme pour de nombreux autres sites, vous devez en conséquence offrir une contre-partie pour accéder aux informations que vous recherchez.
Pour cela, plusieurs modèles économiques existent sur le web : articles sponsorisés, abonnements, dons, etc ; mais, dans un objectif de totale indépendance et d'accessibilité du contenu au plus grand nombre, GameArt utilise pour se financer le système de la publicité.

Le choix du modèle économique ne peut malheureusement pas vous être donné : pour des raisons autant techniques que d'organisation, consentir à l'affichage de publicités est la seule contrepartie acceptée ici pour la lecture des articles. En poursuivant votre visite, vous vous engagez donc à n'utiliser aucun logiciel, navigateur ou module complémentaire susceptible d'empêcher l'affichage de publicités (entre autres Adblock Plus, uBlock, NoScript, Ghostery, Avast Online Security, Google Chrome).
Notez que si vous ne souhaitez pas voir de publicité s'afficher sur votre écran, cela est tout à fait possible. Toutefois, cela signifie que vous n'acceptez pas l'accord que l'on vous propose et vous serez donc invité à quitter ce site web pour en consulter un autre.

Pour empêcher la ré-apparition de cette fenêtre, pensez à accepter les cookies.