Octobre 2015

Octobre 2015

Voici le mois d'Octobre qui se termine avec l'annuelle Paris Games Week et sa toute première conférence internationale, les habituels jeux AAA et quelques indépendants. Comme chaque mois, voici un récapitulatif de certaines des actualités marquantes.

 

Far Cry à la veille de l'agriculture

Ce mois-ci, la grosse annonce en termes de jeu triple-A aura sans aucun doute été celle du nouveau Far Cry, qui n'hésite pas à emprunter des chemins plus ou moins inédits : inédits pour la franchise, mais suivant de près les tendances si l'on prend en compte les autres jeux du moment. Car après Assassin's Creed: Syndicate qui exploite le Londres victorien un peu en retard, suite à Dishonored et The Order: 1886, Ubisoft suit la mode actuelle des jeux pré-historiques menée par WiLD, Ancestors: The Humankind Odyssey ou encore Horizon Zero Dawn. Ainsi, l'éditeur breton a annoncé Far Cry Primal, faisant brusquement sortir la franchise des zones de conflits militaires modernes pour l'envoyer vers les contrées de mammouths.
Se contentant initialement d'un teasing puis d'une annonce simple, Ubisoft a ensuite rapidement complété ces dernières par une vidéo expliquant l'esprit du jeu et laissant espérer le retour du thème de la survie qui avait disparu du dernier opus.

Izila

 

Paris Games Week et conférence de Sony

Principal événement vidéo-ludique du mois, la Paris Games Week présente cette année sa 6ème édition à la Porte de Versailles. Encore en cours au moment où cette newsletter est envoyée, ce salon grand public se concentre une fois de plus autour de trois points principaux : les grandes franchises, le e-sport et la Paris Games Week Junior. Un programme qui est une fois encore le même que les années précédentes, comme on a pu le constater lors de la pré-ouverture du salon, mais aussi un programme qui fait de moins en moins ses preuves en attirant un public très précis parmi les joueurs et repoussant la majorité de ces derniers.

Mais en plus du salon en lui-même, l'événement s'internationalise peu à peu : d'une part avec la Game Connection qui est revenu une année de plus, et d'autre part avec une première conférence de presse internationale, tenue par Sony. À cette occasion, le constructeur a donné des nouvelles et dévoilé certains jeux et exclusivités qui tourneront plus tard sur les Playstation 4 des joueurs. Parmi ceux-là, WiLD était de retour après un an de silence : initialement dévoilé lors de la gamescom 2014, il fait sa ré-apparition dans une démo nous dévoilant un aspect de son gameplay et nous expliquant l'un des piliers fondamentaux de l'esprit du jeu. L'autre grande annonce fut celle que l'on attendait depuis déjà quelques temps. Trois ans après son dernier jeu et succès, Quantic Dream dévoile finalement le projet sur lequel il travaille en ce moment et qui est en fait la suite d'un court-métrage qu'il avait présenté il y a quelques années.

22509665272 df9210496c o

 

Quelques nouvelles de la scène indé

Il y a les jeux triple-A, les gros événements et conférences, mais le Jeu vidéo c'est aussi des studios indépendants et durant ces dernières semaines, on avait appris le lancement d'une campagne Kickstarter pour War of Rights, un jeu cherchant le réalisme historique. Ce titre propose de vivre la campagne du Maryland, lors de la Guerre de Sécession, en tentant d'en retranscrire la réalité avec la plus grande exactitude historique.

Burnside bridge

Avant d'accéder au site ...

L'accès à ce site est certes entièrement gratuit, mais cela ne signifie pas qu'il soit en libre-accès. Les articles que vous souhaitez lire ici ne sont pas du domaine public et, comme pour de nombreux autres sites, vous devez en conséquence offrir une contre-partie pour accéder aux informations que vous recherchez.
Pour cela, plusieurs modèles économiques existent sur le web : articles sponsorisés, abonnements, dons, etc ; mais, dans un objectif de totale indépendance et d'accessibilité du contenu au plus grand nombre, GameArt utilise pour se financer le système de la publicité.

Le choix du modèle économique ne peut malheureusement pas vous être donné : pour des raisons autant techniques que d'organisation, consentir à l'affichage de publicités est la seule contrepartie acceptée ici pour la lecture des articles. En poursuivant votre visite, vous vous engagez donc à n'utiliser aucun logiciel, navigateur ou module complémentaire susceptible d'empêcher l'affichage de publicités (entre autres Adblock Plus, uBlock, NoScript, Ghostery, Avast Online Security, Google Chrome).
Notez que si vous ne souhaitez pas voir de publicité s'afficher sur votre écran, cela est tout à fait possible. Toutefois, cela signifie que vous n'acceptez pas l'accord que l'on vous propose et vous serez donc invité à quitter ce site web pour en consulter un autre.

Pour empêcher la ré-apparition de cette fenêtre, pensez à accepter les cookies.