Nos critères de notation

Nos critères de notation

 

Nos critiques, nos remarques ou nos notes vous paraissent étranges ? Si vous ne connaissez pas GameArt, ce n'est pas surprenant : le site publie des critiques selon un point de vue bien différent de la plupart des autres sites parlant de jeux vidéo. L'idée est ici d'étudier les différents titres selon leurs caractéristiques purement artistiques : un angle d'étude qui modifie beaucoup de choses sur ce que l'on recherche et par conséquent sur la façon dont on juge les titres.

 

 

Le Jeu vidéo en tant qu'Art

Afin de comprendre nos critiques et les notes qui sont attribuées aux jeux, il est capital de rappeler ce concept sur lequel s'est créé GameArt. Le site propose un ensemble de brèves d'actualité, de critiques, de vidéos et plusieurs autres choses. Le type de contenu est en fait à peu de choses près identique à ce que proposent les centaines d'autres sites traitant de jeux vidéo. Mais si ce sont effectivement les mêmes contenus qui sont traités, ils ne sont pas traités de la même manière. En effet, le site dans sa totalité s'est forgé sur l'idée de s'intéresser à la part artistique du Jeu vidéo. C'est sur ce concept qu'a été fondé le site et c'est ce concept que l'on devrait retrouver dans chacune de ses rubriques.

Si vous regardez la plupart des autres sites, vous verrez qu'ils parlent de ce média de manière généraliste. Le discours s'adresse aussi bien aux casual gamers qu'aux hardcore, aussi bien à ceux qui souhaitent passer le temps dans le métro qu'à ceux qui s'affrontent sur des MMO ou ceux qui veulent s'évader dans un monde imaginaire pour oublier le stress de la journée. S'ils s'adressent à un très large public, ils n'en restent pas moins peu adaptés aux besoins de chaque groupe spécifique.

Ainsi, GameArt s'adresse à un profil particulier de joueur : celui qui est passionné par le Jeu vidéo pour sa caractéristique de média culturel plus que par son côté de simple loisir.

 

 

Ce que nous recherchons dans un jeu

Afin de bien correspondre à la thématique du site, nous n'effectuons pas de critiques généralistes des jeux. Le site se spécialisant dans une vision précise de ce média, une importance plus grande est accordée à certaines caractéristiques précises des titres. Puisque l'on s'intéresse aux aspects artistiques de ceux-ci, ce sont tous les traits distinctifs correspondant à une démarche artistique et les vecteurs potentiels d'émotion qui sont mis en avant. Si le côté loisir du Jeu vidéo est lui aussi pris en compte, il l'est beaucoup moins et est retrogradé au deuxième voire au troisième plan.
De la même manière qu'une excellente note à l'épreuve de mathématiques d'un Bac littéraire, le fait qu'un jeu soit réellement amusant lui apportera des points supplémentaires, mais nettement moins que s'il dispose par exemple d'une ambiance originale et prenante.

À titre d'exemple, certains jeux (notamment les GTA-like) proposent parfois une expérience assez vague et diluée, afin que le joueur puisse bénéficier d'une plus grande liberté dans ce qu'il choisit de faire du jeu. Ce type de jeu est généralement vraiment amusant et donne un réel plaisir à jouer, car il propose peu de matière pour laisser le joueur faire ce qu'il veut. Mais comme ici on s'intéresse justement à cette matière et moins au fait de s'amuser, ce type de jeu se verra attribuer une critique plutôt négative. Cela ne signifie pas que le jeu dans son ensemble soit de mauvaise qualité, mais simplement que sa part artistique est peu recherchée.
Encore une fois, nos critiques ne sont pas écrites à destination de tous les joueurs, mais spécifiquement à ceux qui recherchent dans les jeux plus l'émotion qu'ils génèrent que le "seul" fait de s'amuser. C'est justement pour cela que c'est cette part précise de chaque jeu qui est étudiée et non le jeu dans sa globalité.

D'autre part, il y a aussi la question de déterminer ce que l'on choisi comme objet à étudier : où se situent les limites du jeu vidéo que l'on critique. Ici, c'est donc le jeu vidéo comme objet culturel à part entière qui est pris en compte, un objet pouvant exister seul et se distinguant aussi bien de son support que des petits ajouts que l'on pourrait y accoler. Il s'agit donc de se débarrasser de tout jugement lié à ce support par lequel on accède à l'œuvre et en la débarrassant de tous les objets étrangers que l'on pourrait coller dessus. Comme dans un film pour lequel on ne s'intéresserait pas à la version Director's cut, aux produits dérivés ou aux remakes, ou comme un tableau que l'on dépouille de son cadre et de ses copies, on ne tient pas compte de tout ce qui fait office de supplément à l'oeuvre. L'œuvre est une et indivisible.
En conséquence, les critiques ne prennent en compte que de la première version du jeu, telle qu'elle est disponible au joueur lors du premier jour de mise en vente sans qu'il n'ait à faire la moindre démarche supplémentaire (il s'agit généralement de la version 1.0 du software) et, dans un même jeu, du contenu qui serait commun à l'ensemble des supports électroniques. Aucun DLC, patch, add-on, season pass ou contenu exclusif n'est ici pris en compte. Si une partie du contenu du jeu n'est disponible que monnayant finances, en se connectant à un compte, en ayant joué à un précédent jeu, en téléchargeant un fichier ou sur une console précise, cette partie sera considérée par la critique comme étant absente du jeu : elle serait en effet vue comme un simple ajout facultatif à ce qui constitue l'objet culturel que l'on étudie.

 

 

Nos critères

Les principaux critères retenus pour juger un jeu se répartissent dans les trois axes de recherche suivants :

  • Scénario : au sens large du terme, tout ce qui constitue une aventure
    • scénario : au sens strict, l'ensemble des événements qui se déroulent dans le titre (intrigue, action, dialogues/monologues, suspense, ...)
    • psychologie des personnages : leurs complexités et la finesse de leurs éventuelles évolutions
    • level design
  • Ambiance : tout ce qui permet de générer un univers dans lequel se plongera le joueur
    • décors et apparence des personnages : végétation, apparence et architecture des bâtiments, vêtements et morphologie des personnages
    • bande-originale
    • textes et dialogues : champs lexicaux utilisés, language soutenu ou familier, accent des personnages
    • physique : les lois physiques réglant le fonctionnement du monde créé (gravité, technologie, monde parallèle, magie, ...)
  • Immersion : toutes les techniques permettant une forme d'immersion du joueur dans le jeu
    • gameplay : HUD, actions pouvant être effectuées et les moyens de les effectuer
    • graphismes et effets sonores
    • vraisemblance du scénario et des actions
    • jeu d'acteur, doublages
    • intelligence artificielle

 

À cela s'ajoute un ensemble de caractéristiques qui viennent affiner la critique :

  • Correspondances : éventuelle existence de liens transversaux entre les trois grands axes de recherche (par exemple : l'ambiance et la psychologie d'un personnage qui évoluent ensemble, l'évolution du scénario qui modifie le gameplay, ...)
  • Philosophie : l'éventuel ajout dans le jeu de thèmes ou idées d'ordre philosophique
  • Originalité : l'originalité de chacun des points vus précédemment ou de la façon dont ils sont traités dans l'œuvre
  • Taille du jeu : durée de vie et taille de la carte (ni trop grandes, car diluant le caractère du titre, ni trop courtes, car ne laissant pas le temps de se plonger dans l'univers)

 

 

L'organisation de nos critiques

Critique

La critique en elle-même se présente sous la forme d'un texte décrivant tout ce qui fait la particularité et la qualité du titre. Elle peut éventuellement comporter quelques points d'analyse, si cette analyse peut se faire sans spoiler le scénario.

Notes

Les notes représentent de manière concise un avis sur la qualité de l'œuvre. Trois des notes représentent les qualités et originalités respectives des trois grands axes que l'on étudie dans un jeu : le scénario, l'ambiance et l'immersion.
Une note générale résume l'avis de l'auteur de la critique sur le jeu dans son ensemble (tous points et axes de recherches confondus). Il ne s'agit pas d'une moyenne des trois notes citées ci-dessus, même si l'on constate dans la pratique qu'elle reste naturellement assez proche de cette moyenne.

En vous attardant sur les différentes notes attribuées, vous remarquerez aussi qu'elles sont généralement plus basses que sur la plupart des sites. Cela ne signifie pas que nous soyons plus sévères, mais plutôt que l'on tente de ré-attribuer une véritable valeur aux notes. Sur la plupart des sites, il est plutôt rare de trouver un jeu qui reçoive une note inférieure à 7 ou 8 sur 20 et on découvre que la moyenne des notes atribuées tourne plus autour de 14 que de 10. Et pourtant, c'est bien le nombre 10 qui se trouve entre 0 et 20. Il s'agit là d'une tendance naturelle de l'être humain qui voit d'un mauvais oeil le fait d'attribuer une note trop basse et qui, avec le temps, pousse toutes les notes vers le haut. Toutefois, le plus important pour une note est d'être représentative de la qualité de ce qui est noté, pas de donner à l'auteur de la critique une bonne image auprès de son public. C'est pourquoi, sur GameArt, on tente de conserver la note de 10 comme représentant un jeu moyen. Une note de 7 ne signifie donc pas qu'un jeu soit totalement nul, mais simplement qu'on l'a trouvé décevant ; 14 ne correspond pas à un jeu moyen, mais à un jeu plutôt bon.

Points positifs / négatifs

Il s'agit d'une liste en deux colonnes de tout ce qui va et de ce qui ne va pas dans le jeu. C'est une sorte de résumé de la critique à destination de ceux qui n'auraient pas le temps de la lire. Attention tout de même : il s'agit d'un simple résumé et n'est pas suffisant pour être considéré comme un véritable aperçu du titre. 

 

 

 

Si après tout cela, l'une de nos critiques vous semble toujours étrange, il reste bien-sûr possible que nous ayons mal jugé un jeu. N'oubliez pas que GameArt fait partie des pionniers dans cette manière d'appréhender le Jeu vidéo : si nous sommes parvenus à mettre en place ces critères de notation, nous n'avons aucune autre critique sur laquelle prendre exemple. N'ayant aucun élément de comparaison, le temps de rodage de cette approche peut être particulièrement long : nous lui avons déjà apporté un très grand nombre d'ajustements et continuerons sans doute un certain temps.
Dans tous les cas, n'hésitez pas à nous faire part de vos remarques ou de vos propres avis sur les jeux sur notre forum.

Si tout vous semble clair, alors n'hésitez pas à découvrir nos dernières critiques, listées dans le menu que vous trouverez en haut à droite de cette page.

Avant d'accéder au site ...

L'accès à ce site est certes entièrement gratuit, mais cela ne signifie pas qu'il soit en libre-accès. Les articles que vous souhaitez lire ici ne sont pas du domaine public et, comme pour de nombreux autres sites, vous devez en conséquence offrir une contre-partie pour accéder aux informations que vous recherchez.
Pour cela, plusieurs modèles économiques existent sur le web : articles sponsorisés, abonnements, dons, etc ; mais, dans un objectif de totale indépendance et d'accessibilité du contenu au plus grand nombre, GameArt utilise pour se financer le système de la publicité.

Le choix du modèle économique ne peut malheureusement pas vous être donné : pour des raisons autant techniques que d'organisation, consentir à l'affichage de publicités est la seule contrepartie acceptée ici pour la lecture des articles. En poursuivant votre visite, vous vous engagez donc à n'utiliser aucun logiciel, navigateur ou module complémentaire susceptible d'empêcher l'affichage de publicités (entre autres Adblock Plus, uBlock, NoScript, Ghostery, Avast Online Security, Google Chrome).
Notez que si vous ne souhaitez pas voir de publicité s'afficher sur votre écran, cela est tout à fait possible. Toutefois, cela signifie que vous n'acceptez pas l'accord que l'on vous propose et vous serez donc invité à quitter ce site web pour en consulter un autre.

Pour empêcher la ré-apparition de cette fenêtre, pensez à accepter les cookies.